Say my name

Dis-moi ton prénom je te dirais qui tu es ?  Bien plus qu’un élément de différenciation, le prénom est l’un des premiers facteurs de déterminisme social dans la vie de l’enfant. Il peut même présager d’une mention au baccalauréat selon le sociologue Baptiste Coulmont. Donné par les parents, il vous suit toute votre vie. Quid si ce prénom devient un boulet ? 

Les résultats du baccalauréat sont tombés et comme chaque année depuis près de 5 ans, le sociologue Baptiste Coulmont publie une étude statistique qui fait la corrélation entre le prénom des bacheliers et leurs résultats. Elle repose sur les 350 000 candidats ayant obtenu au minimum 8/20. Ainsi en 2015, 21,9% des Joséphine ont eu une mention Très Bien. Elles sont suivies de près par Diane, Alice ou Augustin. En revanche, les Bryan, Jordan et autres Kelly sont moins de 5% à avoir obtenu cette même mention.

Capture d’écran 2015-07-09 à 19.37.36

Voir l’article original 1 252 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s